L'histoire de Marmaris
История Мармариса

L'histoire de Marmaris

Marmaris est aujourd'hui une station balnéaire moderne sur la côte turque. Mais ce n'était pas toujours le cas. À différentes époques et à différentes époques de l'histoire, cet endroit était le territoire de différents États de différentes nations habitant ce lieu magnifique et riche de la planète, autrefois appelé: Oikumena, Hellas, Méditerranée, Asie Mineure. Il n’est pas surprenant que chaque baie ou vallée respire l’histoire et que les chercheurs n’ont pas encore écrit jusqu’à la fin. Et ici nous allons essayer de décrire le lieu et son histoire de la ville, qui s’appelle maintenant Marmaris.

L'histoire de la ville et de la forteresse de Marmaris - Fiskos - Dadeah (Δαδεαχ)

Les touristes d’aujourd’hui, venant à Marmaris, visitent personnellement la ville, après avoir longé le bord de la digue jusqu’au bout (ou commencer, en fonction du lieu de départ de la promenade - généralement des hôtels situés sur la côte à la marina, aux marinas et aux bars) pas très élevé par rapport aux normes actuelles des murs de la forteresse,. Vous pouvez aller à l'intérieur, le prix du billet est à partir de 20 lires (je ne peux pas dire plus précisément, les prix changent souvent).

Les touristes y découvriront une histoire complètement traditionnelle et généralement acceptée de cette forteresse nommée Kalesi et de la ville de Marmaris, qui sera finalement rattachée à cette forteresse.

Et lire l’article jusqu’à la fin en bonus: le clip vidéo le plus intelligent et le plus impressionnant sur les ruines d’une ancienne forteresse sur une montagne à Marmaris, tiré d’un quadricoptère.

Je vais également citer le lien à la fin de l'article, alors lisez l'article davantage et ne vous laissez pas distraire :)

L’histoire de la forteresse de Marmaris est assez couramment décrite comme:

Histoire de Marmarisimage fourni par le site videomarmaris.ru - photographie aérienne de drone à Marmaris

Depuis la nuit des temps, diverses tribus helléniques ont habité ces terres, notamment dans cette baie et plus généralement dans cette région qu’elles connaissent maintenant sous le nom de Marmaris (et plus tôt sous le nom de l’ancienne ville grecque Fiscos). Bien sûr, il y avait des habitations et quelques fortifications. dans le tissu de l'histoire, ils ont conquis la terre, se sont remplacés jusqu'à ce que le conquérant finalement établi Suleiman le Magnifique n'ait pas jalonné cette colonie et (je cite en outre la grande majorité des descriptions de l'histoire de Marmaris) "par ordre de Sultan Velikol En 1522, la forteresse de Marmaris-Kalesi a été construite, une nouvelle a été construite sur la base de la forteresse précédemment détruite, mais le sultan n'aime pas quelque chose et il ordonne la pendaison du principal architecte / constructeur, et cet ordre est conforme au nom actuel de la ville "Marmaris". C'est arrivé: cet ordre est devenu le nom de la ville et désormais l'ancienne ville grecque Fiskos, devenue la ville ottomane du fort Marmaris. "

Oui, tout cela est vrai, il n'y a aucune raison de douter de la véracité de cette histoire (à l'exception du nom, bien sûr), L'histoire est belle, historiquement (l'huile est huileuse) fiable. Mais vous avez probablement déjà pensé que c'était incomplet. Et si la question se règle dans sa tête, cela ressemble à ceci:

Que s'est-il passé à Marmaris à Marmaris et à Fiskos?

C'est intéressant. Le sultan Suleiman le Magnifique n'est pas le fondateur de Marmaris, car il existait avant son arrivée sous le nom de Fiskos. Il est son conquérant. C'est à dire conquis et reconstruit déjà ce qui existait avant lui, et il est logique de supposer que si le sultan conquis existait déjà dans l’histoire, il est alors nécessaire de s’enfoncer dans les profondeurs des âges.

Immédiatement, il est nécessaire de clarifier Suleiman le Magnifique. L'emplacement de la forteresse de Marmaris et la censure générale de Fiskos sous le nom de Marmaris, bien que l'histoire le lui attribue, mais la ville est devenue ottomane beaucoup plus tôt, pendant un siècle et demi qu'elle est passée de main en main. Ce territoire faisait partie du patrimoine de Byzance et divers groupes ethniques revendiquant le rôle d'hégémones locales ont tenté de conquérir cette forteresse, notamment les Perses, les Grecs, les tribus arabes, les Byzantins et même les Tatars-Mongols. Imaginez à quel point tout respire l'histoire! Tout ce que vous avez étudié ici était littéralement!

Bien au sujet: Ottomane Marmaris-Fiskos est devenue à la fin du XIVe siècle, lorsque la ville est finalement passée de Byzance à l’empire ottoman à l’empire. À propos, ce dernier peut même être considéré comme le successeur de Byzance et de ses vestiges, ou une néoplasie, selon votre apparence ... Et Marmaris est un ancien nom grec traduit par "Brilliant". J'ose suggérer qu'il serait plus correct de traduire ce nom par "Glitter"

Et avant Byzance (et plus tôt l’empire romain), c’était le patrimoine des Grecs, pour lequel Alexandre le Grand l’avait conquis, et Rhodes, la ville polis, en avait été propriétaire à un moment donné. Celui qui était avec l'une des merveilles du monde - le colosse de Rhodes ....

Passé négligemment dans les profondeurs des âges n'est pas accidentel. Tout cela est déjà connu, mais il faut creuser jusqu'au point où toute l'histoire a commencé même depuis la ville de Marmaris, mais depuis la ville ou, plus précisément, vers la ville de Fiskos. Eh bien, qu'en ces temps de la ville? C'était à Rome, il y avait un million d'habitants et Fiskos il y a 2 millénaires, c'était un village / village de pêcheurs au port.

Et ici nous allons commencer l'histoire la plus fascinante

Histoire Fiskos, c'était avant la place de Marmaris

Je veux juste noter que je ne veux pas me noyer dans les références, les détails, les détails scientifiques ennuyeux, mais passer immédiatement à la description.

Comparer les informations, lire, repérer les points de repère où regarder et quoi exactement. Ensuite, il y a eu un voyage difficile à la recherche des ruines antiques de l'endroit d'où tout était allé et comme intrigue et graine, voici une photo:

Histoire de la ville de Marmaris

Vous avez déjà vu cette photo dans la table des matières de cette page sur l'histoire de Marmaris.

Commençons.

Sur cette photo, les ruines / ruines d'une ancienne forteresse qui se trouvait ici avant Fiskos, et qui se situe vers le troisième millénaire avant J.-C. Bien sûr, pendant tout ce temps, les murs ont été reconstruits plus d'une fois et les ruines étaient probablement plus du temps de Macédonien, mais horreur que l'Antiquité.

Il faut immédiatement dire que je suis convaincu que, sur ces terres bénies, les gens vivaient à l’âge du bronze et à l’âge de la pierre, et je suis sûr que c’était encore plus tôt. C'est à dire peu importe la façon dont vous creusez dans l'histoire, il y aura sûrement quelque chose d'encore plus ancien. Mais dans ce cas, ce ne sont pas seulement des traces d’une personne en tant que telle, mais des traces d’une colonie et d’un lieu qui, à travers des milliers d’histoire, sera appelé Marmaris.

Ces temps lointains ont été très peu étudiés (sans parler des peuples et des groupes ethniques moins visibles): par exemple, l'Égypte ancienne, la civilisation sumérienne, la Crète-Mycénienne, qui a donné naissance à l'hellène. Hittite, jusqu'à présent, les mythes de l'Atlantide, qui à mon avis est encore un mythe non prouvé, déroutent les esprits. Les nationalités et les tribus de cette époque qui, parfois, dans l’histoire de la Méditerranée sont laissées à elles-mêmes, n’ont été mentionnées que par les Égyptiens et les Grecs de l’époque: Sarmates, Liguriens, Lyciens, sont bien moins connues et parfois même totalement inconnues. Italiens (Romains). Et dans cette profondeur de siècles d'histoire, un peu un peu mieux sur les "peuples de la mer" est préservé des informations sur les plemenes des Carian et même de l'ancien royaume Carian, qui était situé approximativement dans ces lieux. De nombreuses tribus étaient liées à la race des Carian: les Lyciens, les Lydiens, les Miziens, les Phrygiens déjà mentionnés. Les Karéens en général ont aménagé cet espace (Méditerranée orientale) depuis le début du néolithique 7-9 millénaire avant notre ère. Les tribus ont évolué et ont conduit à la formation du royaume Carian. Le royaume, bien qu'ancien, avait au moins des signes minimaux de l'état, parmi lesquels, bien sûr, l'infrastructure / la logistique de l'armée, des transports et du commerce.

Il n’est pas surprenant que c’est pendant la période des Carian qu’il a été décidé de maitriser une baie aussi commode dans la vallée où se trouve maintenant Marmaris. Le roi carian fonda une petite garnison à cet endroit, renforçant le fort, qui s'appelait Dadeah (Δαδεαχ), selon l'interprétation des quelques lettres de Carian. En général, l'écriture carian est difficile à interpréter (on peut même dire qu'elle ne le peut pas) et à lire, mais comme beaucoup d'autres tribus méditerranéennes parlaient un peu de carian, les informations sont venues dans d'autres langues, que ces tribus ont adoptées au fil du temps. par exemple le grec ancien.

Dadeah (Δαδεαχ) - la garnison-forteresse qui remplaça Marmaris

L'histoire de l'antique Marmaris

Le nom est connu, car il s’agit d’un nom propre, c’était le nom du fils du roi Karian, qui l’a envoyé vers ce que l’on appellera maintenant «renforcement des frontières». Le fils s'appelait Dadeah (Δαδεαχ) et il a nommé cette forteresse en son honneur.

C’était assez difficile de l’appeler une forteresse: c’était un fort sentinelle qui servait davantage de garnison à un petit nombre de personnes appelées à contrôler la côte de la baie, offrant ainsi un tremplin au développement ultérieur de la baie.

Bien entendu, la garnison et la forteresse n'étaient pas conservées dans leur forme originale, la colonie s'appelant désormais Dadeah (l'accent serait poétique sur la deuxième syllabe de DadeEh), la forteresse était clairement achevée, reconstruite, probablement conquise, détruite, car la colonie de Dadeah grandissait. C’est maintenant un petit village qui serait envisagé, et pour ces temps-là il s’appelait probablement: la ville de Dadeah.

Nous, avec un groupe de personnes aux vues similaires, avons grimpé la montagne où se trouvait la forteresse de la ville de Dadeah. À en juger par ce qui a été examiné à l'intérieur, il y avait de la place pour un petit nombre de travailleurs ordinaires sous la protection des murs.

La ville de Dadéah qui remplaçait Marmaris

Les murs extérieurs sont tous verticaux, le fort lui-même est situé sur une petite montagne, ce n’était pas un moyen facile pour les alpinistes d’y grimper. La forteresse de la ville de Dadeah était vraiment très sérieusement protégée par des facteurs naturels. De là, le terrain était contrôlé, l'observation de la vallée, la mer, la baie était menée. Les soldats de la garnison pourraient intervenir rapidement en cas d'attaque de la ville. Ce n’est donc pas un hasard si la ville de Dadeah s’est retirée de la forteresse située sur une montagne dans les profondeurs de la vallée et non près de la mer, quand elle est devenue Fiskos et après Marmaris. Dadeah, la première ville de cet endroit, se trouvait précisément dans les profondeurs de la vallée. C’est ainsi que les pirates de la mer qui leur étaient impénétrables contre la terre et même si joliment aménagés dans un lieu aussi sécurisé assuraient la sécurité.

Histoire de la ville de Fiskos

En soi, la montagne où se trouvait la forteresse de l'ancienne ville de Dadeah est une montagne sur une montagne, où se trouve une pelouse entre le dernier sommet et la forteresse. Là, il y a des blocs de pierre usinés rectangulaires usinés avec des bords plats partout.

Dans la forêt de couverture sur les pentes de la montagne, il y a aussi les mêmes blocs

Le chemin historique de la ville de Marmaris

Pour la ville périphérique du 3ème millénaire avant notre ère pierre douloureusement lisse. Ce sont probablement des éléments bien ultérieurs de certains remparts de la ville. ou même un bâtiment interne, un élément de construction ou un élément décoratif.

Les blocs de pierre du mur extérieur de la forteresse semblent également très anciens: mortier de chaux grossièrement taillé, grossièrement ajusté, également composé brutalement

Anciens MarmarisImmédiatement frappant comment ces blocs de la ville forteresse Dadeah ancienne et vont de l'histoire dans les profondeurs des milliers d'années, que les murs de la forteresse de Marmaris autour de laquelle les touristes marchent semblent nouveau bâtiment glamour. De plus: une caractéristique intéressante des murs était le fait que la maçonnerie contient beaucoup d'éclats de vaisselle en céramique, de puits ou d'autres ustensiles en céramique.

L'histoire de Marmaris et Fiskos

Voici un grand fragment de mur avec un joint de maçonnerie: des fragments de céramique qui sont ajoutés à la solution et aux joints sont entourés de cercles: apparemment comme des piliers et des pinces et pour réduire le mortier. Le ciment à l'époque n'était pas.

Ici, par exemple, trouvé et le fond de fotkal d'une grande carafe. mettre une marguerite sur le dessus des balances

Données historiques sur Marmaris

Je ne suis pas un spécialiste des céramiques anciennes, et je ne prétends pas juger de l’antiquité de ma découverte, mais l’expérience quotidienne me dit qu’il est peu probable que ce soit le cas depuis la ville de Dadéah, il ya presque cinq mille ans. Après tout, cette ville et ses itérations suivantes, Fiskos et Marmaris ont conquis les Perses, les Arabes et Alexandre le Grand, reconstruit à nouveau, la vie a coulé et a changé. mais le fait qu'il s'agisse au moins d'une pièce médiévale tirée d'un pichet très ancien et très historique est sans équivoque. Bien sûr, je l'ai laissé en place, je n'ai rien emporté avec moi, par respect pour l'Antiquité. Je crois que les ruines de l'ancienne ville de Dadeah, à l'endroit où Fiskos est alors apparu, et même après Marmaris, sont attrayantes et magiques sous cette forme même. Intacte. Déserté, Inconnu.

histoire de la ville de Fiskos

Je préférerais même que cette des plus anciennes villes de Dadeah ne reconnaisse jamais les foules de touristes. Et même simplement curieux. Les touristes ont peut-être déjà assez d'une belle forteresse sur le remblai de l'actuel Marmaris, et cette ville ancienne, dont la forteresse n'est plus nécessaire, loin de la mer, observera silencieusement le temps qui passe et accélérera la progression.

L'ancienne ville de Dadéa qui remplaçait l'actuel MarmarisL'histoire de la ville de Marmaris est écrite y compris maintenant - c'est une belle station balnéaire moderne. Mais il est bon de réaliser le lien entre les époques qui ont vu le jour il y a 5 mille ans de la ville de Dadeah. et le plus contrasté et incroyablement incroyable sont ces vues:

Qu'est-il arrivé à Marmaris?

Les ruines du mur oriental de la ville fortifiée Dadeah sur le fond de l'autoroute moderne reliant l'aéroport de Dalaman et l'actuelle ville touristique de Marmaris, sur lesquelles des milliers de touristes empruntent chaque jour des bus confortables et dont la plupart ne savent même pas ce qu'ils voient à travers les fenêtres de milliers d'années d'histoire.

Pas étonnant La ville fortifiée est née d'une falaise et était très imprenable. Ici, par exemple, l'angle de la forteresse de la même partie - ce sont des pierres rocheuses et il y a

Royaume Carian sur le site de Marmaris

L'histoire de Marmaris a littéralement mangé dans les pierres de l'ancienne ville de Dadeah

ancienne colonie sur le site de Marmaris

C'est un bloc de pierre du mur extérieur qui vaut près de lui. Les taches de lichen vivant et déjà mort sont comme des gouttes de peinture.

En général, la vie suit son propre chemin et quelle que soit l’ancienne histoire de Marmaris datant de milliers d’années, de Fiskos à Dadeah? . Ce ne sont pas les châteaux froids du nord de l'Angleterre et de la Scandinavie. la vie y est endémique: elle monte de partout, orne et ravit les yeux, même les ruines sans vie de l'ancienne ville de Dadeah, lorsque Marmaris existait à sa place

Voyez vous-même - cette beauté n'est-elle pas un triomphe de la vie?

Les ruines de l'ancienne ville de Dadeah sur le site de Marmaris moderne

L'ancienne ville de Dadeah, qui est restée loin dans l'histoire sur le site actuel de Marmaris, offre ce contraste saisissant entre non seulement sans vie et vivant, mais aussi entre antiquité et modernité.

Cette perspective donne de la profondeur même pas des siècles, mais des millénaires, ce qui ne donne même pas de trolleybus à Rome sur fond de ruines du Colisée:

Marmaris et son histoireCela vaut la peine d'être arrondi. J'espère que vous avez trouvé cela intéressant et que vous avez découvert une nouvelle page de l'histoire de la ville de Marmaris, admiré les vues et l'ampleur du récit historique, et que vous souhaitez simplement redonner un lien à la vidéo tirée des ruines de l'ancienne ville Dadeah, qui a donné naissance à l'ancienne ville de Fiskos, puis aux sites médiévaux et ultérieurs. tant de Marmaris bien-aimés.

Et en prime, une cerise sur un gâteau pour le dessert: un extrait vidéo d'un quadricoptère sur les ruines de l'ancienne ville de Dadeah - regarder et profiter de la beauté, de l'historicité et de l'épopée

J'espère que ces articles et nos autres vous ont plu et que vous n'oublierez pas de partager un lien vers eux sur Internet et sur les réseaux sociaux. :)